Bienvenue sur le site de la revue Ubu

Écrire du théâtre, aujourd’hui ?

par Chantal Boiron

En juin dernier, sept auteurs (Gilles Aufray, Julien Gaillard, Claudine Galea, Jean-René Lemoine, Mariette Navarro, Christophe Pellet, Julien Thèves) prenaient les commandes du théâtre de l’Échangeur, à Bagnolet, pour organiser les  « États singuliers de l’écriture dramatique ». Par delà, le désir très fort de « travailler ensemble », de rompre, pour un temps, l’acte solitaire de l’écrivain, il y avait chez eux la nécessité de se poser, et de poser au public, la question qui est à l’origine de leur aventure : « Quelle est la place de l’auteur dans le théâtre aujourd’hui ? »

Est-ce à cause de la crise financière dont nous ne sommes toujours pas sortis ? Est-ce à cause de l’ambiance actuelle, entre morosité et anxiété ? On constate effectivement qu’il y a plus de frilosité qu’auparavant chez les programmateurs et les directeurs de théâtre envers les auteurs contemporains. Alors, comment un auteur de théâtre peut-il vivre aujourd’hui de son écriture ? Comment peut-il se faire entendre, faire lire ses textes, convaincre un metteur en scène de monter une de ses pièces ? Pourquoi, y a-t-il en France si peu d’auteurs à la tête de nos théâtres ?

Bien d’autres interrogations taraudent les dramaturges : comment dire, comment écrire le monde d’aujourd’hui ? Comment témoigner dans son écriture de ce qui se passe autour, tout près de soi ? Et puis, comment encore faire rêver ? Faire rire ? Drôle de paradoxe : alors que bien des auteurs dramatiques ont du mal à exister en France, il y a un véritable enjeu à écrire du théâtre ici et maintenant.

Une nouvelle saison théâtrale s’ouvre, et ces questions restent toujours aussi prégnantes. Elles sont au cœur de deux publications récentes : Parages/01 et Écrire le bruit du monde. Elles ont traversé, cet été, la Mousson d’Eté, un festival qui défend les écritures contemporaines. Elles s’inscrivent dans la démarche de Tiago Rodrigues, un auteur qui met en scène lui-même ses textes et qui, lui, dirige… un théâtre national. Mais ça, c’est à Lisbonne, au Portugal.

Share Post
No comments

LEAVE A COMMENT